L'abeille à Mayotte

Le 20 mai 2021 nous fêtions la journée de l'abeille. À cette occasion, nous avons demandé à Michel Tardieu apiculteur consultant à Mayotte de rédiger un article sur les abeilles de Mayotte. L'abeille est petite, discrète mais oh combien essentielle pour notre survie à tous. C'est la raison pour laquelle nous vous invitons à la découvrir ce mois-ci.

L’Abeille à Mayotte

Et tout d’abord où se classe-t-elle dans le monde des invertébrés :

Notre abeille fait partie de l’espèce Apis méllifera, la race étant « unicolor »

Géographiquement « Apis méllifera unicolor »  est présente dans l’ensemble des îles occidentales de l’océan indien mais elle reste en race pure (non métissée) uniquement dans l’archipel des Comores (Mayotte comprise), et ce caractère est à préserver. Actuellement Mayotte est indemne de toutes maladies ou parasitoses apiaires  connues.

 

Son habitat est excessivement variable allant de la ruche construite par l’apiculteur à l’anfractuosité d’un tronc d’arbre ou d’un rocher mais aussi dans les vieux pneus, les carcasses de voitures, réfrigérateur et autres épaves qui malheureusement sont visibles partout sur l’île.

Physiquement elle est plus petite que toutes les autres races d’abeilles  travers le monde, elle se caractérise par une coloration très noire. Même si elle peut se montrer agressive, elle est de nature  craintive, désertant son habitat facilement pour aller s’accrocher  une branche d’arbre ou chercher un autre gîte en cas de dérangement.

 

L’absence de véritable période froide fait qu’elle n’a pas besoin de  stocker énormément de provision,de ce fait les récoltes ( saison des pluies), sont peu abondantes.

 

Prenons soin d’elle car son rôle de pollinisateur est primordial pour la préservation de la biodiversité.

Pour aider l’abeille à Mayotte :

-        Ne pas détruire les colonies sous pretexte qu’elles vous dérangent, ou pour récupérer du miel ; appeler un apiculteur ( association Ngisi Ya Nyoshi)

 

-        Éviter toute utilisation de produits phytosanitaires,

 

-        Respecter l’environnement.

 

Attention : plus d’abeilles plus de mangues , litchis, avocats, courgettes, concombres   , miel, ect

 

Michel Tardieu

 

Consultant et expert en apiculture

Essaim dans un tronc d'arbre
Essaim dans un tronc d'arbre

 

Rejoignez nous sur Facebook pour suivre toutes les actualités de l'association